Elections générales et Huasteca

De retour sur les routes de campagne comme on les aime.

Depuis la ville de San Luis Potosi, nous nous préparons à rejoindre la fameuse Huasteca Potosina, une région à la végétation luxuriante en terre chaude et humide avec une variété incroyable de cascades, sources d’eau cristalline, grottes, gouffres et rivières. Il nous tarde de quitter le désert et semi-désert, pour retrouver les arbres et avec eux, l’ombre et les fruits, et voir à nouveau l’eau couler autour de nous. A partir de là, nous basculerons d’une chaleur sèche à une chaleur humide qui nous fera suer toutes les gouttes de notre corps.

„Elections générales et Huasteca“ weiterlesen

Huasteca Potosina – Donde l@s médic@s recomiendan de no comer tantos mangos

Die Huasteca Potosina begrüßt uns mit tropischen Temperaturen. Wir verlassen das Hochland und rollen die Hänge der Sierra Madre Oriental bis fast auf Meereshöhe hinunter. Nachdem wir dreitausend Kilometer durch Wüsten und Halbwüsten geradelt sind, ist plötzlich alles grün um uns herum. Wir sind in der Regenzeit angekommen. Da wir in den letzten fünf Monaten keinen einzigen Tropfen gesehen haben, überrascht uns der erste Schauer entsprechend unvorbereitet. „Huasteca Potosina – Donde l@s médic@s recomiendan de no comer tantos mangos“ weiterlesen

Ciudad de México – Una salida al centro del poder

Das große Tenochtitlán, Blick vom Markt von Tlatelolco” (Ausschnitt aus einem Wandgemälde von Diego Rivera im Regierungspalast in Mexiko-Stadt)

Wir lassen die Räder für zwei Wochen in San Luis Potosí stehen und machen einen Abstecher mit dem Bus nach Mexiko-Stadt, um Freund_innen zu besuchen und die unzähligen Museen und Pyramiden zu erkunden. „Ciudad de México – Una salida al centro del poder“ weiterlesen

Sur le chemin de San Luis Potosi

Danse traditionnelle dans le centre ville de San Luis Potosi.

On repart de Zacatecas bien nourris et bien reposés. La route n’a rien d’extraordinaire mais nous faisons quelques rencontres intéressantes. Comme avec des policiers à un contrôle routier où nous nous sommes arrêtés suite à la crevaison d’un pneu de Marla. Après avoir offert un petit tour en voiture à Mika et Daniel pour chercher des melons, l’un d’eux donne 50 pesos à chacun des enfants. Juste avant Zacatecas, Daniel avait également reçu de l’argent alors que nous pique-niquions à même le sol, à l’ombre d’une station service.

„Sur le chemin de San Luis Potosi“ weiterlesen