Retour aux États-Unis par les îles de San Juan

Coucher de soleil sur Vancouver Island depuis San Juan Island.

On passe des îles du golf canadien aux îles côté américain. Et je ne sais pas si c’est parce que le douanier nous prolonge notre visa de 6 mois [après tout de même avoir tenté de nous intimider en nous disant qu’il n’y avait pas moyen de renouveler notre visa, ni à l’entrée ici, ni depuis Seattle et qu’on avait plus qu’à prendre le bus pour se rendre au Mexique dans les 5 prochaines semaines], mais on est grave content d’être de retour aux États-Unis.

Marla et Mika à Lopez Island.

Comme en Alaska, les habitants de l’Etat de Washington sont très sympas. San Juan Island et Lopez Island sont des îles très accueillantes,où l’on ressent qu’il y fait très bon vivre. Ce sont des îles de fermiers avec des ranchs, des vaches et des lamas. L’île est pleine de poiriers et de pommiers qui font le bonheur des biches et de nos p’tits-déj. Et, cerise sur le gâteau, c’est aussi l’un des meilleurs endroit au monde pour observer les orques depuis la côte !

Camping pour les randonneurs à pied, en vélo ou en kayak. Pour ceux arrivés par la force humaine seulement.

En plus, les « hikers-bikers » (randonneurs-cyclistes) comme nous, ont des places réservées dans les camping d’États ou régionaux où l’on paye moitié moins que ceux arrivés en voiture, à moto ou en camping car. A San Juan, sur la côte Ouest, terrain de jeu et de chasse des orques, nous sommes installés aux premières loges, face à la mer.

Camping à San Juan County Park.

Malheureusement nos amies les orques ne se sont pas montrées à nous. Aux dires des locaux, les migrantes étaient déjà en route vers le Sud et les résidentes se baignaient en ce moment au large de Vancouver Island qu’on venait de quitter ! Mais la vue est magnifique sur l’île de Vancouver, les montagnes des Olympiades, la mer, les oies, les phoques.

Phoques se reposant sur les rochers de Lopez Island.

On se sent bien et on repart avec un super bon ressenti. On se dit que décidément, les États-Unis ne se résument pas et ne se résumeront jamais aux Trump et autres fou-furieux capitalisto-machisto-racistes.

Dans cette maison, nous pensons que: la vie des noirs nous importe, les droits des femmes sont des droits humains, aucun humain n’est illégal, la science est réelle, l’amour est amour, la gentillesse est tout.

Eine Antwort auf „Retour aux États-Unis par les îles de San Juan“

  1. Chère petite family !!
    Avec un jour de retard, nous venons te souhaiter un très très joyeux ANNIVERSAIRE Marilyne !!! Les paysages défilent, les cheveux de Marla et Mika prennent de la longueur mais vous semblez en forme !! Bravo la photo du Far West en famille ; j’ai réussi à vous reconnaître après longue observation !!
    Bonne continuation, soyez toujours très prudent et gros gros bisous à vous quatre !!!!!
    Huguette & Gaby

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

*