Tête à tête avec un ours

Toutes les rencontres sont uniques. Avec les ours au dernier jour de notre séjour sur l’île de Prince of Wales, ce fut juste magique. On savait que le cours d’eau où on se rendait était fréquenté par les ours et même parfois les loups en cette fin d’été où les saumons remontent les rivières par milliers.

Maman ours attrape un saumon.

En effet, après avoir éclos dans les rivières des montagnes d’Alaska, les petits saumons partent rejoindre le Pacifique et passent leur vie d’adulte au large des côtes du Mexique. Quelques années plus tard, ils remontent l’océan vers le Nord puis reviennent dans les cours d’eau où ils ont vu le jour pour y pondre leurs œufs puis mourir, épuisés par l’effort. Ce sont ces saumons dépensant une énergie folle pour remonter le courant des rivières qui attirent les ours noirs, les grizzlis, les loups et les Pygargues à têtes blanches notamment.

A la recherche du saumon.

Sur la rivière était construite une passe pour aider les poissons à sauter et avancer en amont, surplombée d’une passerelle où Daniel et les enfants s’étaient rendus pour voir les ours. Sans succès. Pendant ce temps, je cuisinais un peu plus haut sans les voir. Déçus, en mangeant, on se disait qu’on arrivait au mauvais moment, juste entre les deux périodes où les saumons arrivent au bout de leur voyage. La première étant début août et la deuxième fin septembre. Les rivières sont alors rouges de saumons qui se bousculent par centaines.

Saumons remontant la rivière.

Au moment de laver les assiettes, je descends comme à notre habitude à la rivière chercher de l’eau pour la vaisselle. Les petits me suivent. On cherche un accès aux rives mais ne trouve pas. On arrive jusqu’à la passerelle en bois mais elle est trop haute et je ne parviens pas à atteindre l’eau du bout de ma casserole. Je relève alors la tête pour chercher un autre endroit et tombe nez à nez avec un ours noir ! Il nous fixe, les yeux dans les yeux.

Tête à tête avec un ours.

Assis sur un tronc d’arbre au bord de la rivière, juste en face de nous, à 10 m à peine, il nous observe tranquillement. Il nous a remarqué bien avant qu’on se rende compte de sa présence. Il nous regarde. Il a le regard doux. Il n’a pas l’air surpris de nous voir, contrairement à nous. On dirait plutôt qu’il attend de voir qui nous sommes et ce que nous venons faire. Sans peur ni animosité mais avec compréhension que nous entrons dans son espace, qu’il accepte de partager.

Les ours savent que nous sommes là.

Passé un moment de surprise-frayeur, et après avoir scruté les environs pour être sur qu’il n’y ai pas d’autres ours, notamment sur le chemin qu’on venait d’emprunter, j’envoie Marla chercher vite Daniel et l’appareil photo. C’est une grande mission. Marla est toute contente de la remplir. Quand elle revient, elle montre l’ours à Teddy, son ours en peluche. Mika aussi voit l’ours. Il dit « ours », « ours » en le montrant du doigt. Mais ça n’a rien de spectaculaire pour lui on dirait. Il ne se met pas dans tous ses états comme lorsqu’il voit un chien.

Sur la passerelle, l’ours noir à quelques mètres de nous, à gauche sur la photo.

Puis c’est un autre ours plus bas qu’on entend sauter dans l’eau et qui attrape un saumon. C’est une maman. On aperçoit ses 3 petits oursons qui montent dans un arbre, peut-être pour se mettre à l’abri comme ils nous ont vus. Et c’est une autre maman, suivie de 2 petits oursons, qui arrive et essaie de pêcher un poisson.

Les mamans tentent leur chance à plusieurs reprises mais n’ont pas trop de succès. L’ours solitaire, après nous avoir observé, s’en va dans la forêt. Puis revient un peu plus tard, manger un saumon laissé sur la rive par un autre ours peut-être.

On reste quelques heures sur place sans voir le temps passer. On savoure notre chance de pouvoir approcher et observer d’aussi près ceux qu’on avait jusqu’ici pris soin d’éviter.

4 Antworten auf „Tête à tête avec un ours“

  1. wouah!! c’est vraiment impressionnant et vous avez vécu un moment extraordinaire!! l’ours a l’air très curieux en effet, peut-être pour lui sa 1ère rencontre avec des humains??
    sinon, Laredj vous demande si vous avez essayé d’attraper des saumons? à la main je pense que c’est mission impossible!! ou alors avec une épuisette….à fabriquer! ou était ce interdit?
    je vais montrer aux enfants les photos et la video (il fallait attendre que ça télécharge tout simplement!).
    gros bisous de Cath et Laredj.

  2. mes très chers !!
    Désolée mais je n’arrive pas à contrôler ma peur (pour vous). Même si je vous vois souriants sur la photo !!
    j’espère que je ne vous décourage pas trop !!
    Gros bisous et bon courage !! Je pense souvent à vous !!
    Huguette & Gaby

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

*